You are here: Home » Israël » Djerba: Israël lance une mise en garde pour le pèlerinage de Lag Baomer

Djerba: Israël lance une mise en garde pour le pèlerinage de Lag Baomer

Israël a appelé mercredi ses ressortissants à ne pas se rendre sur l’île tunisienne de Djerba, où des centaines de pèlerins juifs vont prochainement célébrer la fête de Lag Ba’Omer, mettant en garde contre des attaques « terroristes ».

« Des éléments terroristes, notamment affiliés au djihad mondial, continuent à agir en vue de mener des attaques en Tunisie », indique le contre-terrorisme cité dans un communiqué du bureau du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

« Le risque d’attaques, également contre des juifs, existe », poursuit le texte qui exhorte les Israéliens à éviter la Tunisie et appelle ceux qui y seraient présents à « quitter immédiatement le pays ».

An employee cleans an engraved Star of David at the Ghriba Synagogue on May 5, 2015 on the eve of the annual Jewish pilgrimage to the synagogue on the Mediterranean resort island of Djerba Fethi Belaid (AFP)

Durant Lag Ba’Omer, célébrée cette année a partir du 12 mai, les pèlerins juifs se rendent sur les tombes de rabbins vénérés, ainsi qu’à la célèbre synagogue El Ghriba à Djerba.

Cette mise en garde est publiée chaque année à l’approche de cette fête juive qui s’était déroulée l’année dernière sous haute protection après une série d’attaques en Tunisie.

La Ghriba, plus ancienne synagogue d’Afrique, sur l’île de Djerba en Tunisie, le 5 mai 2012FETHI BELAID (AFP)

Une des dernières communautés juives du monde arabe subsiste à Djerba où le nombre de pèlerins a considérablement diminué depuis un attentat suicide revendiqué par Al-Qaïda qui avait fait 21 morts en 2002.

Avant cette attaque, Djerba attirait près de 8.000 visiteurs par an en provenance notamment de France, d’Israël, d’Italie et de Grande-Bretagne.

Récemment, l’assassinat d’un ingénieur en aéronautique Belgo-Tunisien avait provoqué de sérieux remous en Tunisie. Le mouvement terroriste palestinien Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza avait accusé Israël d’avoir commis le meurtre de Mohamed Zaouari, 49 ans, décrit comme l’un de ses dirigeants et spécialisé dans le développement de drones.

www.i24news.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *