You are here: Home » divers » culture » Enrico Macias raconte Tonton Raymond et les Juifs de Constantine- vidéo

Enrico Macias raconte Tonton Raymond et les Juifs de Constantine- vidéo

Reportage d’il y a une vingtaine d’années retraçant l’histoire du célèbre chanteur de la musique andalouse constantinoise Cheikh Raymond Leyris, dit « Tonton Raymond ».
Derrière son histoire fabuleuse et tragique à la fois, ce reportage laisse entrevoir la vie des 40 000 Juifs de Constantine.
Témoignages d’Enrico Macias, son fidèle élève ainsi que de nombreux autres intervenants.

Reportage d’il y a une dizaine d’années retraçant l’histoire du célèbre chanteur de la musique andalouse constantinoise Cheikh Raymond Leyris, dit « Tonton Raymond ».
Derrière son histoire fabuleuse et tragique à la fois, ce reportage laisse entrevoir la vie des 40 000 Juifs de Constantine.
Témoignages d’Enrico Macias, son fidèle élève ainsi que de nombreux autres intervenant.

Depuis les émeutes de Sétif en 1945 et la Toussaint Sanglante de 1954, les juifs se sentent de plus en plus menacés. Et l’assassinat du musicien marquera l’apogée de cette terreur, engendrant l’exode massif de ses coreligionnaires hors d’Algérie et même du Maroc (puisque qu’Hassan II avait alors déclaré qu’il n’était désormais plus en mesure d’assurer la sécurité de la communauté juive marocaine).

Dans ce ciel bleu méditerranéen qui se couvrait de plus en plus de nuages, cet assassinat a déchiré l’orage, marquant un tournant décisif dans le processus de guerre. Et rien n’a changé puisque, aujourd’hui encore, lorsque son gendre et disciple Enrico Macias délaisse la variété pour revenir au mallouf de ses origines, des menaces émanent d’Algérie.

Ce pays où il a fait bon vivre un jour, où résonnaient des musiques poétiques, tendres, mystiques et joyeuses. Mais c’était avant la guerre… Ou les guerres, on ne sait plus trop….

Résultat de recherche d'images pour "raymond leyris constantine"

Joël Haï Guedj

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *