You are here: Home » international » Plus de faste pour la visite officielle de Donald Trump en Israël

Plus de faste pour la visite officielle de Donald Trump en Israël

Les autorités ont décidé d’ajouter davantage de faste à la cérémonie d’accueil du président Trump à Ben Gourion

De nouveaux changements ont été apportés à la cérémonie d’accueil du président américain Donald Trump qui arrivera en Israël lundi, ainsi qu’au programme de sa visite qui s’achèvera le lendemain en fin de journée.

Les autorités israéliennes ont décidé d’ajouter davantage de faste et de solennité à l’arrivée de Trump à l’aéroport international Ben Gourion, avec entre autres une fanfare militaire et un discours du Premier ministre Benyamin Netanyahou, a révélé samedi la chaîne israélienne Channel 10.

Trump, qui arrivera en Israël lundi vers 12h15 (11h15, heure française), devait au départ recevoir un accueil plus classique. Seule une poignée de main avec Netanyahou était prévue sur le tarmac avant le transfert du leader américain par hélicoptère à la résidence du président israélien à Jérusalem, pour la première réunion de sa visite avec Reuven Rivlin.

Si aucune raison n’a été invoquée pour expliquer ces changements, ces-derniers interviennent après l’accueil en grande pompe dont a pu jouir Trump à son arrivée à Riyad, en Arabie Saoudite, samedi, avec notamment le salut du roi Salman de 81 ans, un honneur qui n’avait pas été accordé à Barack Obama.

Donald Trump et son épouse Melania accueillis à l’aéroport de Ryad par le roi Salmane, le 20 mai 2017
MANDEL NGAN (AFP)

Des avions de chasse sont ensuite apparus au-dessus de l’aéroport, rayant le ciel de leurs fumées bleu blanc rouge, avant que des coups de canon ne soient tirés pour célébrer la venue du président américain.

Cet accueil était suivi d’un pot à l’aéroport, avant qu’une douzaine de chevaux n’escortent Trump dans une limousine présidentielle vers le palais royal de Riyad.

Sur les bords de l’autoroute le menant à destination se dressaient de gigantesques panneaux exhibant les portraits de Trump et du roi saoudien, tandis que l’hôtel de luxe où logeait le leader américain était illuminé par des faisceaux de lumière rouges, blancs et bleus.

A son arrivée, l’attendait une fanfare militaire ainsi que des dizaines de soldats au garde à vous. Trump a alors confié au roi être impressionné par la cérémonie.

Plus tard, le président a reçu le Collier d’Abdulaziz Al Saud, le plus grand honneur du pays, pour « sa quête visant à améliorer la sécurité et la stabilité dans la région et dans le monde ».

Environ 30 minutes à Yad Vashem

Le programme de la visite de Trump en Israël a également subi un énième changement, selon le Yedioth Ahronot.

Lundi, après sa rencontre avec le président israélien Reuven Rivlin, Trump se rendra à l’église du Saint Sépulcre, puis au Mur des Lamentations dans la Vieille ville de Jérusalem.

Melania Trump et Sara Netanyahou rendront visite à des malades à l’hôpital Hadassah de Jérusalem, tandis qu’à 18h, Donald Trump et Benyamin Netanyahou entameront leur réunion qui devrait durer toute la soirée.

Donald trump is expected to become the first sitting US president to visit the Western Wall, the holiest site where Jews can pray and located in east Jerusalem MENAHEM KAHANA (AFP/File)

Le lendemain, le président américain rencontrera son homologue palestinien Mahmoud Abbas à Beit Lehem, avant de se rendre au Mémorial de la Shoah de Yad Vashem, où selon la chaîne Channel 2, il devrait rester environ 30 minutes, au lieu de 15, comme prévu initialement, afin de ne pas offenser les Israéliens qui accordent une grande importance à la visite du site.

Trump prononcera enfin un discours au Musée d’Israël de Jérusalem, avant de repartir à l’aéroport Ben Gourion d’où il s’envolera pour le Vatican.

Il devait au départ prononcé son discours depuis le site historique de la forteresse de Massada, mais l’armée de l’air israélienne l’a informé qu’il n’était pas autorisé à faire atterrir son hélicoptère sur le site classé patrimoine mondial de l’UNESCO.

www.i24news.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *